Histoire Napoléon 1ère guerre mondiale 2ème guerre mondiale Littérature Egypte Afrique Sciences et médecine Divers

Aviateur belge glissant vers une dangereuse volupté.
Musées Royaux d'Art et d'Histoire. Laeken.

     

Cliquez sur la sculpture pour accéder à une version agrandie.

   

Aviateur Belge

Bois peint, porcelaine, laiton, caoutchouc, résines.
H.63, L.96, P.63 cm (2008).

 

Voici Willy Coppens, as de l'aviation belge durant la Première Guerre Mondiale, dans son avion peint en bleu.
Redouté des Allemands - qui l'appelaient le Diable Bleu - il se spécialisa dans l'attaque et l'incendie des aérostats appelés drachen et surnommés saucisses utilisés pour les réglages d'artillerie. Intrépide, il s'approchait à cinquante mètres et, d'une courte rafale de balles au phosphore, transformait la saucisse en une gracieuse torche, avec ou sans son observateur qui faisait ou non confiance à un très primitif parachute.
Il en abattit 35, plus un avion. Le roi le fit Chevalier Coppens de Houthulst. Ce tueur, néanmoins très sentimental rêvait, entre deux saucisses, d'amours bucoliques de petit marquis d'Ancien Régime.
Ces moments d'absence en faisaient une proie facile pour le premier Albatros venu.
Mais il n'en vint, heureusement, aucun.


haut suiv.